Akhetaton - Egypte de F1ADC

Aller au contenu

Menu principal

Akhetaton


Les 14 stèles-frontières :

Les 3 premières stèles de l'an 4
Les 11 autres stèles de l'an 6
Les inscriptions supplémentaires de l'an 8


Le centre ville :

Le grand temple (ou Per Iten Em Akhetiten)
Il regroupe plusieurs édifices :
- le Gem Iten (le disque est trouvé) mesurant 210 m. de long sur 33 m. de large.
- le Per Hay (la demeure de la jubilation)
- le Hout Benben (le chateau du Benben)
- l'aire des abattoirs
- le Podium et sa stèle
- le bâtiment du tribut étranger scindé en 4 parties où le roi recevait les offrandes du Nord, du Sud, de l'Est et de l'Ouest

Le palais officiel
Il se subdivise en 3 zones :
- le palais proprement dit avec sa salle du trône mesurant 170 m. de long sur 95 m. de large, et composé d'un dédale de salles, de cours, de jardins, de pièces d'eau et de vignes en espaliers
- les bâtiments longeant l'allée royale composés de 3 quartiers : les serviteurs, le harem, les magasins
- le Ouben Iten (le disque culmine) où de nombreuses sculptures et ébauches d'artistes ont été retrouvées


Le domaine royal privé
Est constitué :
- du palais royal qui était relié au palais officiel par un pont. Au centre de ce pont se situait la fenêtre d'apparition à partir de laquelle le roi distribuait "l'or de la récompense"
- du Ta Hout Pa Iten Em Akhetiten (le chateau d'Aton dans Akhetaton) qui était le temple privé du roi
- d'un grand verger
- des archives royales (où furent retrouvées les tablettes dites d'"Amarna")
- des habitations des prêtres avec leur lac isolé pour se purifier
- des magasins

Les casernements militaires et de police
sont composés de plusieurs bâtiments et de longues écuries dotées d'un grand puits pour abreuver les chevaux.


La ville méridionale :

Les villas des hauts fonctionnaires et l
es demeures et ateliers d'artistes :
comme Panéhésy (serviteur en chef d'Aton dans Akhetaton)
Thoutmosis (sculpteur)
Maanakhtoutef (intendant des constructeurs)
Rênefer (palefrenier du roi, intendant des chevaux royaux)
Paouah (grand prêtre du Disque dans le domaine de Rê)
Nakht (gouverneur)
etc...
Certaines maisons sont très vastes et dotées de jardins privatifs et de pièces d'eau ainsi que d'autels domestiques dédiés à Aton.
On trouve même dans certaines habitations l'installation de l'eau courante avec des salles de bains et des sanitaires.
Les maisons sont réalisées en brique, mais les montants et les corniches sont en pierre.
Chacune de ces maisons porte, inscrits sur les montants des portes, le nom et les titres de son propriétaire.



La ville septentrionale :

Le palais du Nord (ou palais de la reine)
Il a abrité les successeurs du roi Akhenaton tels que Merytaton, Kiya et Smenkharê.
Cet ensemble rappelle l'apparence du palais officiel du roi. Outre la salle du trône et ses dépendances, on y trouve un bassin à poissons, un enclos pour animaux et des volières.


Le faubourg Nord
Il est constitué de 3 pâtés de maisons séparés par 2 rues.
Parmi les maisons fouillées par les archéologues se trouve la dite "maison mycénienne" abritant de nombreux débris de vaisselle égéenne.


Le village des ouvriers
Il forme un quadrilatère dont les 6 îlots séparés par des rues sont entourés par un mur d'enceinte.
Toutes les habitations sont de taille analogue, sauf une, le poste de police situé dans un angle.
On y a retrouvé des effigies de Thoueris, Renenoutet et Bès.


Les tombes-chapelles des ouvriers
On y a trouvé des stèles funéraires dédiées à la déesse Isis.

Le Marou-Iten
Etait le lieu de plaisance du roi. Il était composé d'un temple, de chapelles, d'autels et de kiosques.
Le tout dans un environnement luxuriant composé de jardins, d'une grande pièce d'eau avec jetée, d'une dizaine de bassins et même d'une petite île doté de deux ponts.
Les chemins étaient couverts d'un pavement peint à décors floraux et d'oiseaux.


Le temple de la rivière

Il présente les mêmes caractéristiques que le Marou-Iten mais de dimensions plus modestes.


La nécropole :

Tombes septentrionales
(Meryrê I - Meryrê II - Panéhésy - Houya - Ahmosi)

Tombes méridionales
(Toutou - Mahou - Apy - Ramose - Nakhtpaiten - Hereskheper - Souti - Ani - Paitenemheb - Aï - May - Parennefer)

La tombe royale



Pour de plus amples renseignements sur les travaux et recherches effectués par les archéologues sur le site d'Amarna
ainsi que pour voir de nombreuses photos prises des années 20 à ce jour :
http://www.amarnaproject.com/

http://www.ees.ac.uk/

 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu